• Accueil
  • Blog
  • A Zagreb, tourisme dans un mouchoir de poche

A Zagreb, tourisme dans un mouchoir de poche

samedi 18 juin 2022 | Croatie en train | Visiter Zagreb

Et si vous faisiez un saut en train à Zagreb ? La capitale croate a rassemblé ses trésors dans son quartier historique. Venez flaner rue Tkalčićeva ou rendre hommage à Nikola Tesla.

La ville de Zagreb s’étend sur plus de 600 km², mais la zone vraiment intéressante pour les voyageurs tient dans un (gros) mouchoir de poche. On l’appelle Gornji grad, La Ville haute. Si votre hébergement se trouve dans les parages, vous pourrez boucler votre tour des 5 ou 6 lieux les plus intéressants de la capitale croate en une seule journée !

Gornji Grad, coeur historique de la ville

La ville haute, qui est aussi la ville médiévale est effectivement un peu plus haute. Arrivant de la Ville Basse, plus moderne où vit l’essentiel des habitants de Zagreb, Il vous faudra monter. Première option : grimper par des ruelles pentues et pavées. Elles sont souvent victimes des tagueurs malheureusement assez inspirés dans la capitale croate, mais elles restent propres, verdoyantes et même charmantes. Pour 5 kunas (moins d’un euro), vous pouvez aussi tester l’amusant funiculaire zagrebois.

Croatie - Zagreb - Montmartre zagrebois - Discovery TrainsRuelles pentues du Montmartre zagrebois

L’authentique funiculaire bleu de Zagreb

Ce petit train à crémaillère, d’un bleu pétaradant est le plus court du monde. Il grimpe les 66 mètres qui séparent la ville haute de la ville basse en autant de secondes. C’est le plus ancien moyen de transport de la ville. Construit en 1893, il est resté dans son état d’origine. On dirait qu’il a été bricolé par un papi dans son garage mais c’est aussi ce qui fait son charme. Ce funiculaire vous emmène au sommet de ce qu’on appelle parfois le Montmartre de Zagreb, au pied de la Kula Lotrščak.

Croatie - Zagreb - Funiculaire et tour Kula Lotrščak - Discovery TrainsFuniculaire et tour Kula Lotrščak

A Zagreb, l'autre Place Saint Marc 

Au dernier étage de cette tour fortifiée blanche qui porte le nom de Tour des Cambrioleurs se trouve un canon, qui parait-il tonne tous les jours à midi. (Ah ?). D’ici, vous contemplez en tout cas un splendide panorama à 360° sur la ville.
Après la tour, continuez tout droit sur 200 mètres pour découvrir le trésor de la ville haute : l’église Saint Marc et son clocher à bulbe. Vous ne verrez sans doute pas l’intérieur de cette église romano-gothique car elle est fermée. Mais l’extérieur vaut le coup d’œil ! Son splendide toit de tuiles vernissées polychromes représente deux blasons. Le château blanc sur fond rouge, c’est celui de Zagreb (l’écusson de Zagreb. Car de château, on n’a pas vu). L’autre blason figure l’unification des royaumes de Croatie, Dalmatie et Slavonie (on y reconnait les lions dalmates et la martre slavonne en version pixellisée).

Croatie - Zagreb - Eglise Saint MarcEglise et place Saint Marc de Zagreb

Les terrasses bourdonnantes de Tkalčićeva 

Après la place Saint Marc, tournez immédiatement à droite. Voici une autre curiosité zagreboise : la Kamenita Vrata, ou porte de pierre. C’est une entrée de ville médiévale, construite en chicane et très bien préservée. Vous serez surpris de voir sous ce porche passant des croyants en prière ou allumant des bougies. Cette la Porte de pierre abrite en effet une toute petite chapelle très fréquentée.

Croatie - Zagreb - la porte de pierreKamenita Vrata, la Porte de pierre

Tout en flânant dans le vieux quartier aux maisons colorées, gagnez ensuite la rue Tkalčićeva, semée de terrasses, bourdonnante d’étudiants joyeux et de touristes ravis. Arrêtez-vous pour prendre une bière artisanale croate, le choix est vaste.

Croatie - Zagreb - bière artisanale croate rue Tkalčićeva Plaisir d'une bière artisanale croate rue Tkalčićeva

La cathédrale de Zagreb, symbole de la ville

Reprenez votre route vers la cathédrale blanche de Zagreb, dont les deux flèches sont un des symboles de la ville. Peut-être ne pourrez-vous pas non plus entrer dans la cathédrale, car elle est aussi fermée. Mais vous pourrez en faire le tour, constatez à quel point elle est belle et mal en point. Les constructeurs semblent avoir utilisé une pierre très fragile. Heureusement, les restaurateurs sont aux petits soins. Bloc par bloc, depuis des années, ils retaillent et remplacent les pierres défectueuses. Autour de l’édifice, dont la construction a commencé au Xie siècle, vous apercevez des arcs et autres pinacles en version avant/après qui attendent d’être installés. Le grand tremblement de terre du 9 novembre 1880 ne l’a pas aidée. On peut d’ailleurs voir dans la cour l’ancienne horloge qui s’est arrêtée ce jour-là à l’heure fatidique de 7 heures, 3 minutes et 3 secondes. Plus récemment, en 2020, un autre tremblement de terre a endommagé la tour sud, toujours sous échafaudage.

Croatie - Zagreb - CathédraleCathédrale de Zagreb

Les parasols rouges du marché Dolac

Non loin de la cathédrale, au pied de la ville basse, vous verrez encore le marché Dolac aux parasols rouges. En juin vous y achetez des myrtilles, des cerises et de délicieuses noisettes pour quelques euros. Juste à côté se trouve la place Ban Jelacic, véritable cœur de la ville où la statue de cet homme d’Etat croate chevauche sabre au clair. Et un petit peu plus loin, vous traverserez le surprenant tunnel Gric, qui passe sous la ville haute et servit d’abri pendant la deuxième guerre mondiale.

Croatie - Zagreb - Parasols rouges Marché dolacParasols rouges du marché Dolac 

Et puis voilà. C’est fini. Vous avez marché moins d’une demi-heure sur moins de deux kilomètres et votre tour du Zagreb historique est terminé !

Est-ce que cette affirmation péremptoire est vraie ? Bien sûr que non. Il reste encore bien des choses à voir. Vous visiterez sans doute encore la ville basse, moins dense en monuments mais agréable à parcourir. On y longe des édifices austro-hongrois de style romantique ou baroque, comme le magnifique Opéra de Zagreb, mais aussi des bâtiments d’inspiration soviétique.

Croatie - Zagreb - OpéraL'Opéra de Zagreb dans la ville basse

Tesla et Petrović, deux citoyens d'honneurs

On y trouve aussi un hommage à deux personnages qui, chacun à leur manière, ont marqué l’histoire : le musée Tesla et le Musée Dražen Petrović.
Le Musée Petrović célèbre ce joueur de basket-ball croate, gloire nationale et considéré mondialement comme l’un des meilleurs joueurs de sa génération. Quant au Musée des techniques Nikola Tesla, il porte le nom d’un ingénieur originaire de l’actuelle Croatie, salué comme l’un des inventeurs les plus créatifs de l’histoire de la technologie, à qui Elon Musk a dédié sa célèbre marque de voitures électriques.

Croatie - Zagreb - Statue de Dražen PetrovićStatue de Dražen Petrović près de son musée

Visiter Zagreb en train : L’avis de Discovery

Zagreb se visite assez vite et c’est une étape charmante. Si vous prévoyez un grand voyage en train en europe orientale, il est intéressant de l’inclure. Ou par exemple, si vous avez visité précédemment la jolie capitale slovène après un voyage en Suisse. Zagreb se trouve à deux heures en train seulement de Ljubljana, ce serait dommage de ne pas faire le saut !

Discoverytrains

58, rue de Paradis
75 010 PARIS
Tel: 01 82 83 09 24

Rendez-vous en agence:
Lundi-Vendredi
De 10h à 17h

Copyright © 2021 DiscoveryTRAINS | website: Open Source Design