• Accueil
  • Blog
  • Qu’est-ce que « Le Grand Tour » (d’Europe) ?

Qu’est-ce que « Le Grand Tour » (d’Europe) ?

samedi 26 juin 2021 | Le voyage avant le train

Ancêtre du tourisme moderne, le "Grand Tour" était un voyage à travers l'Europe réalisé par les jeunes hommes de l'aristocratie Européenne. Il se pratiqua du XVIe au XIXe siècle, jusqu'à ce que Napoléon, et plus encore le développement du chemin de fer, signent sa disparition.

Le terme Grand Tour a été introduit par Richard Lassels dans son livre Voyage en Italie en 1670. Il désignait un voyage en Europe effectué par les jeunes hommes (exceptionnellement par des jeunes filles) de la bonne la société européenne, britannique, allemande, mais aussi française, néerlandaise, polonaise, scandinave, plus tardivement russe. Cette pratique apparue vers le milieu du XVIème siècle s’est affirmée au long du XVIIème siècle, pour culminer au XVIIIème siècle.

Le Grand Tour de Lord Byron

Le "Grand Tour" du poète britannique Lord Byron

Souvent entrepris à la fin des études, ce voyage était destiné à parfaire l’éducation de la jeunesse aristocratique et à compléter ses enseignements alors essentiellement fondés sur les humanités grecques et latines.

Leurs voyages pouvaient qui duraient en moyenne de un à trois ans pouvaient se prolonger jusqu’à cinq ou six ans pour les familles les plus fortunées ; ils étaient le plus souvent effectués en compagnie d’un tuteur. Les « Grand Tours » devinrent peu à peu une pratique normale, voire nécessaire à toute bonne éducation pour des jeunes gens destinés à de hautes carrières ou simplement issus de l’aristocratie cultivée.

Le grand tour de Goethe

Le "Grand Tour" de l'écrivain allemand Goethe

Hors France, les destinations principales étaient avant tout l’Italie, les Pays-Bas, l’Allemagne et la Suisse. Depuis Paris, les voyageurs se rendaient généralement dans les Alpes puis en bateau sur la Méditerranée jusqu'en Italie. Ils visitaient Rome et Venise, puis leur tournée pouvait également inclure l'Espagne, le Portugal, l'Allemagne, l'Europe de l'Est, les Balkans et la Baltique voire l'Orient.

Les « grands touristes » étaient principalement intéressés par la visite de villes alors considérées comme des centres culturels incontournables. Rome et Venise étaient à ne pas manquer. Florence et Naples étaient également des destinations prisées.

Un « touriste » typique voyageait de ville en ville, passait généralement des semaines dans les petites villes et jusqu'à plusieurs mois dans les trois grandes villes.

Francis Basset Baron de Dunstanville 1778 Pompeo Batoni

Le Baron de Dunstanville, par Pompeo Batoni 1778

Si le Grand Tourisme ne concernait qu'une partie réduite de la population, il fut cependant une phase clé dans l’histoire et l’industrie du tourisme. Au cours de leur voyages, les jeunes lettrés publiaient des courriers et des journaux quotidiens de voyageurs (récits de voyage) qui contribuèrent au développement des guides de voyage modernes. A l’issue du Tour, des portraits des voyageurs étaient généralement peints avec en arrière-plan des paysages emblématiques de leur aventure (une pratique qui n'est pas sans évoquer les selfies d’aujourd’hui).

De fait, le Grand Tour a véritablement donné naissance au tourisme moderne. Pour la première fois dans l’histoire, le but du voyage n’était pas le travail, la religion ou la diplomatie. Mais seulement l’agrément. Les voyageurs passaient du temps dans des villes d’art, à explorer et apprécier de nouvelles cultures, à voir des chefs-d’œuvre….

Le Grand Tour, qui s’était arrêté avec le début des guerres napoléoniennes connut un renouveau au début du XIXème siècle après le rétablissement de la paix en Europe. Mais à mesure que les voyages devenaient moins chers et plus faciles, les visites en Europe cessèrent d'être l'apanage de l'élite. Le "Grand Tour" exclusif, seulement entrepris par les très riches tant les voyages étaient difficiles et coûteux finit par perdre son sens et disparaitre.

Les premiers chemins de fer

 

La construction des chemins de fer vint  ainsi mettre un terme définitif au « Grand Tour » aristocratique et ouvrir la possibilité d’un « Grand Tour d’Europe en Train », au plus grand nombre. La découverte des capitales d’Europe est en effet devenue un rêve possible et accessible à un nombre très large de voyageurs. Notamment depuis la mise en place du Pass Interrail qui permet de réaliser tout type de voyage en train en Europe à un tarif très attractif.

 

Pass interrail visiter lEurope en train

 

PS: En 2022, la compagnie du Puy du Fou s'apprète à lancer sont propre "Grand Tour" ferroviaire. Si ce voyage en train de luxe reste concentré sur la France et ses fleurons touristiques, on peut imaginer que son nom est peut-être un clin d'oeil au "Grand Tour" jadis entrepris par les aristocrates européens qui souhaitaient découvrir l'Europe et voyager sans renoncer vraiment à leur confort.  

Sources :
Le Grand-Tour ou le voyage d’éducation aristocratique en Europe
Le Grand Tour : le voyage de la noblesses européennes
En quoi le tourisme n’a pas changé depuis le Grand Tour
The Grand Tour
18th Century Grand Tour of Europe

 

Contact

Discovery Trains
58, rue de Paradis
75 010 PARIS
Tel: 01 82 83 09 24

Discoverytrains

Copyright © 2021 DiscoveryTRAINS | website: Open Source Design